Lorsque vous êtes un nouveau manager dans le secteur des soins de santé, il y a plusieurs choses que vous devez apprendre afin d’exercer un leadership exemplaire. Nombre de ces leçons concernent la gestion, l’organisation du personnel et l’exploitation des ressources humaines. Mais dans le cas d’un laboratoire, clinique ou de recherche, il y a des choses plus importantes à faire. Dans cet article, nous allons vous donner des conseils pour optimiser la gestion d’un laboratoire. Alors si vous œuvrez dans ce domaine, ce qui suit est pour vous. Prenez note !

Les bases de la gestion d’un laboratoire

Si vous dirigez un laboratoire, n’oubliez pas que le plus important est de maintenir le flux des opérations. En effet, pour des raisons commerciales ou universitaires, chaque seconde où un équipement ne fonctionne pas est une seconde sans résultat. Si vous voulez vous assurer que les machines fonctionnent toujours avec vous à l’avant, assurez-vous de suivre les étapes expliquées ci-dessous. Un logiciel de gestion comme LIMS est également d’une grande aide pour que vous puissiez organiser vos tâches d’une manière beaucoup plus efficace.

Planifier et considérer le grand schéma des choses

Il peut sembler facile de faire fonctionner un laboratoire en se contentant d’accomplir les tâches et les points à faire. Toutefois, cette approche peut vous faire perdre le fil de la progression. Même si vous accomplissez toutes les tâches à accomplir, le chemin ne se dessinera pas tout seul. Vous devez avoir des plans à long terme, notamment afin de prendre en considération les projets et les innovations à introduire au fil des années.

Organiser et établir des priorités dans le laboratoire

Même si la journée durait mille heures, vous ne seriez pas en mesure de terminer tout ce que vous aviez prévu de terminer à l’origine. Vous devez déterminer quelles sont les tâches les plus importantes et les plus urgentes afin de mener à bien le projet ou de fournir des résultats aux patients. Vous devez également apprendre à dire non aux superviseurs et aux subordonnés lorsque les ressources ne sont tout simplement pas suffisantes pour atteindre l’objectif.

Apprendre à vous détendre et à baisser votre garde

Le rythme de travail dans un laboratoire est effréné, mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de place pour respirer et se ressourcer. Si votre équipe a accompli une réalisation majeure ou obtenu de meilleurs résultats commerciaux que prévu, il est normal de prendre le temps de célébrer. Ces activités permettent également de remonter le moral du personnel.

Exercer le bon degré de contrôle

Les gens sont complexes. Si vous leur mettez trop de pression et que vous supervisez tous les aspects de leur travail, ils pourraient finir par en vouloir à leur travail. D’autre part, le fait de laisser libre cours à leur indépendance peut entraîner des problèmes et des défis qui ne sont pas détectés et qui peuvent mettre le laboratoire en grand danger. N’oubliez pas que tout est question d’équilibre et que tout le monde n’est pas pareil.

Categories:

Tags:

Comments are closed